Pot de départ

Organiser pour Partager et Observer

Je n'ai pas vu le temps passé, seuls les moustiques m'ont rappelé l'heure de Cendrillon.

C'était simple comme une table de pique-nique pliante en plastique bleu. C'était full et foule sentimentale.
C'était des sourires et des attentes de conversations en ma compagnie. C'était vous, une dernière fois.

Bref, c'était bien.

J'aime organiser le rythme, le cadre, l'ambiance.
J'aime regrouper les gens, surtout quand je sors de la loi des regroupements déconfinés.
J'aime voir les gens discuter, échanger, apprendre ou se détendre, un verre à la main.
J'aime voir une tablée de gourmandises, cuisinées avec amour, comme disait toujours ma maman.

Bref, j’aime les gens.

Chacun est venu avec son plat et ses souvenirs.
Chacun est venu accompagné, ou avec l'envie de retrouver la bonne compagnie GV. Chacun était bien présent, souriant.
Chacun avait l'envie d'être là, peut-être le besoin aussi, tout comme moi.

Bref, c’était vivant.

Le besoin de ne pas dire adieu mais au revoir et à bientôt.
Le besoin de dire merci pour toutes ces richesses reçues durant tant d'années. Le besoin de m'excuser pour ce départ.
Le besoin de quitter mon rôle de prof pour devenir ami.

Bref, c’était beau.

Vous m'avez vu grandir, puis vieillir, de célibataire chevelu à papa tondu.
Je vous ai plu, vous me l'avez bien rendu.
J'ai souhaité avoir un mot avec chacun, mais je suis surtout un Animateur organisateur, et je n’ai pas vu passer l'heure.

Bref, c’était coach Romain.

Merci d'être venu
Ce n'était pas mon enterrement, mais je l'ai vécu un peu ainsi, avec la joie de ne pas être mort, mais, au contraire, bien plus vivant que la veille.
Merci.

Romain, le Coach Troubadour 

 

Ajouter un commentaire